Actualité la UNE Société

Côte d’Ivoire : Litige foncier à Ebimpé / Le Projet « Akwaba city » de Touré Ahmed Boua décrié

unite.ci, Abidjan le 4 juin 2020 : Akwaba city, un projet immobilier qui s’étend sur 275 ha dans le village d’Ebimpé, commune d’Anyama est au centre d’un conflit foncier. Une Ong de défense des droits de propriété s’est saisie de la question pour dit-elle jouer les beaux offices. Cependant vue la complexité du sujet et l’étendue de la crise, le Président de ladite Organisation non gouvernementale (ONG)  » TERRE DE L’HOMME » a décidé de solliciter l’intervention du Président de la République par le bien d’une lettre ouverte.

Et non sans adresser une interpellation  au principal mis en cause dans le conflit. En loccurrence Touré Hamed Boua patron de Sophia SA,  la société immobilière incriminée. C’est pour expliquer le mobile de sa démarche que le Président de l’ONG TERRE DE L’HOMME » M. Leziah Laurent Yoro Déassiétchiéï a animé une conférence de presse ce jeudi 4 juin à la maison de la presse d’Abidjan. Pour le conférencier  » le projet de Touré Ahmed Boua est bâti sur du faux. Il a utilisé de faux documents pour entrainer des responsables et autorités administratifs a poser des actes irréguliers et dont les conséquences risquent d’être fâcheuses ». Ainsi, dira -t-il au regard de la gravité de la situation  » j’ai décidé de saisir le chef de l’Etat lui-même afin que le droit soit dit et que la quiétude revienne à Ebimpé et dans  les autres villages concernés ». A en croire le conférencier,  il est inadmissible d’occuper des terres sans purger les droits coutumiers. Présent à ces échanges avec la presse , M.Lookens Georges Kouassi, Président de la Mutuelle de développement économique , social et sportif d’Ebimpé s’est insurgé contre la démarche de Touré Ahmed Boua qui, pour lui frise l’arnaque et l’escroquerie. « Ce monsieur  sait jouer avec l’esprit de l’Etat pour escroquer les propriétaires terriens. Car qui était -il réellement avant et qu’est-il devenu pour prétendre avoir lui seul en sa possession des milliers d’hectares de terre ? D’où tire-t-il sa fortune et être incapable de payer les droit coutumiers des ayant droits. Il prétend payer 5 milliards aux populations  depuis la mi-mai dernier alors qu’il n’en est rien. Il prétend avoir donné le somme de 822 millions au chef du village . Ce qui est faux. Ce monsieur doit savoir qu’il n’a aucune terre à Ebimpé et aucun membre des 55 villages d’Anyama n’acceptera de lui donner ses terre pour son prétendu projet  Akwaba city » a-t-il dénoncé.

La réaction la partie adverse

Voulant avoir la version de Touré Ahmed Boua, nous avons joint Madame Koné, son assistante de communication. Cette dernière après  nous avoir interrogé sur les circonstances de la conférence et les personnes présentes, a coupé la communication et restée quasiment injoignable.  C’est 4 H de temps après qu’elle nous a rappelé puis qu’entre temps  nous avons pris à témoin l’une de ses connaissances qui lui a fait le retour. Et de nous dire : « je vous appelle par ce que ma connaissance m’a fait savoir que vous ne seriez pas contents suite à l’interruption de notre conversation ».  A ma réponse de savoir n’eut été l’interpellation de votre connaissance, vous ne m’auriez plus rappelé alors? vous voyez que votre démarche ne me rassure pas? Suite à cela, elle rentre dans une colère noire et met fin à nouveau à la conversation sans toutefois donner une suite à l’équilibre de mon information.

Drôle de responsable de communication.

Dommage!

Tienfô Gisèle

 

Nando
DP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *