Actualité Evènements la UNE Région Société

Côte d’Ivoire : CULTE D’ACTIONS DE GRÂCES / La Communauté Méthodiste d’Assié Koumassi célèbre son Premier Pasteur

unite.ci, Abidjan le 26 décembre 2019 : Le premier pasteur de la communauté de l’Eglise Méthodiste Unie d’Assié Koumassi, Révérend Pasteur Hypolite Kassi, a célébré, le dimanche 22 décembre 2019 à Assié Koumassi, son village natal, son culte d’action de grâce en la « Chapelle du Possible » du Camp de prière et de délivrance Bethesda dirigé par le Prophète Benoit Anoh d’Assié Koumassi. Et ce, en présence du Très Révérend Issac Bodjé, Secrétaire Général de la Conférence de l’EMUCI, représentant Son Eminence Bishop Benjamin Boni, Président de la Conférence annuelle de l’Eglise Méthodiste Unie de Côte d’Ivoire (EMUCI), du Président du Conseil des Ministères de l’EMUCI, le Très Révérend Pasteur Eugène Assalé Niamien, et plusieurs autres pasteurs, ainsi que des autorités religieuses, administratives et coutumières et de nombreux fidèles chrétiens de la région du Moronou et d’ailleurs.

 

Le Révérend Pasteur Hypolite Kassi a fait son serment autour du thème : « Dieu est vraiment Dieu ! », tiré de Nombres 23 : 19 qui dit « Dieu n’est pas un homme pour mentir, ni fils d’un homme pour se repentir. Ce qu’il a dit, ne le sera-t-il pas ? ce qu’il a déclaré, ne l’exécutera-t-il pas ? ».

 

Autour de quatre (4) axes essentiels, à savoir Etat moral et spirituel du peuple d’Israël ; Dieu n’est pas un homme pour mentir ; Rapport entre le texte et le témoignage du Révérend Pasteur au Saint Ministère ; Dieu est le véritable Dieu, l’homme de Dieu a développé le thème en faisant parfois référence à sa propre vie.

 

Il a affirmé que son cheminement dans la vie lui conforte dans sa position de ce que Dieu est vraiment Dieu. C’est fort de cela qu’il a demandé à ses parents qui sont encore dans l’idolâtrie à venir adorer le Dieu véritable et bénéficier de toutes ses grâces. Pour y parvenir, a-t-il poursuivi, « il faut impérativement accepter son fils unique Jésus-Christ, le Sauveur du monde, puisqu’il n’y a que lui et lui seul qui pourra vous conduire à Dieu ».

 

« Bien aimés frères et sœurs, le Dieu que je vous présente ce matin est le véritable Dieu. Il est le détenteur de la vie et le dispensateur de toute grâce. Là où la médecine moderne montre ses limites, notre Dieu démontre qu’il est le médecin par excellence qui guérit toutes maladies et toutes infirmités. Et d’ailleurs, les miracles qui se produisent dans le monde et particulièrement dans cette chapelle du possible, ne nous laissent pas indifférents », a déclaré le Révérend Pasteur Hypolite Kassi.

 

S’adressant à l’assemblée, le représentant du Bishop, le Très Révérend Isaac BODJE a invité le peuple de Dieu d’Assié Koumassi à soutenir son fils dans son ministère à travers la prière car il sera appelé à porter la bonne nouvelle à tout le peuple partout dans le monde.

Plusieurs dons en espèce et en nature, dont un véhicule, ont été remis au nouveau Pasteur pour l’accompagner dans sa mission.

Cadet d’une famille de 9 enfants, le Révérend Pasteur Hypolite Kassi est entré à l’Institut Supérieur de Théologie d’Abadjin Doumé (ISTHA), le 13 septembre 2013, et en est sorti trois (3) ans après avec une Licence en théologie avec mention très bien. S’en suit une formation pratique qui va durer deux (2) ans. Par la suite, il va servir dans le District d’Agboville, tout précisément à Taabo, église siège du circuit du même nom. Cinq (5) ans après sa formation théorique et pratique, il est consacré, le 7 avril 2019, par son Eminence le Bishop Benjamin Boni, Président de la Conférence annuelle de l’Eglise Méthodiste Unie Côte d’Ivoire, lors de la 14ème Conférence extraordinaire de ladite église, qui a eu lieu au temple Emmanuel de Port-Bouët. Depuis juillet 2019, il est en poste à la mission de l’Eglise Méthodiste Unie de la caserne de la Gendarmerie d’Abidjan-Agban. Il est marié et père de 1 enfant.

 

Il est bon de noter que dans la soirée du samedi 21 décembre 2019 a eu lieu un grand concert de louange et d’adoration qui a vu la participation de plusieurs chorales et fanfare : chorale liturgique de l’EMU Assié Koumassi et sa fanfare. Les chorales de l’EMU ASSASSO, BANABO avec son pathétique maître de chœur Gethem Ebi Adom, Kotiéssou (Taabo), et surtout la prestigieuse chorale de la Diaspora du Moronou dénommée Chorale YE DJASU dont l’ensemble de son répertoire musical est chanté en Agni, langue du terroir.

 

Nando
DP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *